Lundi c'est (presque) vomi

Publié le par Hello Stéphanie

vominova.jpg

La France, le pays des bons yaourts.

Ah la grande classe est de retour. J'avais prévu d'écrire un beauuuu post nostalgique sur mon enfance et ma mamie. 

Et puis entre temps je suis allée à la boxe. Paie ton entrainement. Je sentais que j'étais pas au top aujourd'hui. Un peu molasse tout ça. Et puis mon dernier jour de repos avait été jeudi dernier, et l'entrainement de samedi avait été super intense. Mais grâce à ma super playlist qui te donne la patate, ou en tout cas te fait CROIRE que tu as la patate et que tu vas tout déchirer, j'avais pris mon sac et direction le club.

Cours à 18h.

Jusqu' 18h10, tout va bien, mais je sens que ça va pas être gagné.

18h20, je sais pas pourquoi c'est toujours pour ma pomme, mais un autre gars et moi on se retrouve à faire en double un exercice de corde à sauter. Mais finalement, c'est pas si pire. Et je me dis que ça m'endurcit.

18h40, tu commences à te dire: Bon bin finalement ça va. BING le coach m'appelle, et c'est parti pour 2 rounds. 

Et là je ne sais pas comment-pourquoi-ou-quand- mais mes pulses montent à 200, il me fait enchainer des trucs de fou, et plus je m'asphyxie, plus il en rajoute. Normal. Mes genoux commencent à devenir tout ramollos, le café au lait de 16h fait son chemin vers le haut, mélangé au bon brunch de 13h, je le sens bien là.

Autant dire que quand la cloche du 2eme round a sonné, je suis vite allée faire un tour dehors. Je pense que toute la classe a pu entendre ma toux très féminine de quelqu'un qui est sur le POINT de poser un pâté. Ça a bien pris 5 minutes à passer... et c'est revenu quand il a fallu faire 100 pompes avant les centaines d'abdos.

19h03, mais c'est pas fini. Je m'écroule au sol pour m'étirer quand le coach demande à un pro de boxe thai de me réexpliquer la technique de Je-fais-valdinguer-mon-adversaire-dans-tous-les-sens-et-donne-un-bon-coup-de-genou-par-ci-par-là. Bon ça c'est cool car j'ai ENFIN compris. Enfin je pense.

Alors si vous êtes très intéressé par le vomi, la boxe, ou les deux en même temps, sachez que ce sont des sujets récurrents chez moi, surtout en période d'entrainements pour la compétition, comme l'an dernier. Voici donc quelques références littéraires sur ces deux sujets, ici, et

 

Punaise juste de me relire, y a le café qui remonte (NOTE pour mercredi: PLUS de café APRÈS 16h30).

Publié dans Stéph au Sport

Commenter cet article

steph 22/03/2012 04:05


c'est ça. Je me suis nické le genou aujourd'hui. Mais ça va aller :P

Nanou 22/03/2012 02:02


Ca y est! Elle recommence à se maltraiter!!!