Some days...La loose quoi.

Publié le par Hello Stéphanie

Comme dit Bono, Some days are better than others...

 

 

Some days are dry, some days are leaky
Some days come clean, other days are sneaky
Some days take less, but most days take more
Some slip through your fingers and onto the floor
Some days you're quick, but most days you're speedy
Some days you use more force than is necessary
Some days just drop in on us
Some days are better than others

 

Je sens tout doucement la grosse fatigue de fin de semestre s'installer (merci les 10h de bus -minimum- par semaine). Les cernes, du mal à me réveiller le matin, l'agacement face aux étudiants mous et faignants, le petit mal de gorge qui arrive, les fêtes de fin d'année loin de la famille, tout ça... Je le sens arriver mais je me bats.

Vitamines, sport, vin, amis, films, musique, tout ça.

 Le sport est probalement LE moyen le plus évident et efficace pour moi pour penser à autre chose en fin de journée, me sentir bien. Ça marche 98% du temps. Ce soir, j'étais dans les 2% et ce fut juste horrible.

Quand ça marche, après je pète la forme, je vais trop bien (merci l'adrénaline.Quand j'y pense, mon corps doit être complétement accroc). Quand ça marche pas, ça marche VRAIMENT pas. Genre, après, je me sens comme si c'était la fin du monde.

calogero_la_fin_de_la_fin_du_monde.jpg

Même Calogero le dit. Il dit même que cest la FIN de LA FIn du monde. Euuuuh, c'est quoi?

 

Donc ce soir, c'est la fin du monde. Alors je bois un verre de vin tiens.

J'ai senti que les jambes c'était pas ça, mais c'est un détail. Le coeur suivait. Pi ce fut Sparring. Et là, la cata. Ni le cerveau, ni le corps ne fonctionnaient. Les 2 pieds cloués au sol, je me prends tous les coups. Je les vois arriver mais ne réagis pas. Mes techniques sont à chier 70% du temps, comme si j'avais tout oublié. A vouloir essayer d'améliorer 30 trucs en même temps, j'ai tout oublié.

Je me suis pris des coups, bordel, dans le bide, à se plier en 2, mais non je me le montrerai pas. Dans le pif, bing, allez, un peu de sang. Dans les côtes, des talons dans le dos, bref la totale. J'ai l'impression d'être passée sous un rouleau compresseur, vidée. Et ça a été même plus douloureux qu'en vrai combat, probablement pasque je n'arrivais pas à me défendre (l'égo en prend un coup au passage, mais ça, ça fait aussi avancer...).

 

Bref, la loose totale. Bien sûr, c'est pas passé inaperçu, et le prof m'a bien fait remarquer, devant tout le monde à la fin, que si je suis repartie avec une médaille d'or autour du cou en Mai, c'est qu'il y a des techniques ou je suis bonne, que je savais l'écouter, lui, et que je ne devrais pas oublier tout cela...

 

J'ai le droit de pleurer?

 

J'étais TELLEMENT frustée, que je me suis mise à pleurer dans la rue, comme une grosse conne, les gants de boxe dans le sac. J'ai eu le temps de tout voir en noir sur le trajet du retour (Lyon me manque, mes parents, ma soeur, des câlins, Damien, ras le bol des copies à corriger, envie de partir, voyager, etc etc).

 

La grosse loose donc.

 

Je vais me resservir un verre de vin, tiens.

Publié dans Stéph au Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nanou 06/11/2011 01:18



Ayé, merkiii!



steph 05/11/2011 03:00



Le voilà: http://www.hellostephanie.com/article-1112019.html


 


So, bon ça va aller !!! bisouuuuuus



Nanou 05/11/2011 01:35



Oh crotte, j'ai loupé le post "Un an déjà"???



Sisterette 04/11/2011 13:55



J'ai envie de dire : "Telle soeur, telle soeur" ou alors "Ramas" au choix.


Pleins de bizes sisterette



steph 04/11/2011 05:45



Merci ! ça va mieux, petit coup de mou passager. je suis tjrs comme ça. un jour, tout s'effondre et le lendemain, ça repart.


Jude, c'est dans mon post Un an déjà (posté sur FB je crois).bisous