Paie ton sexisme (Women and Boxing)

Publié le par Hello Stéphanie

Quand tu évolues dans un milieu sportif à connotation ''masculine'' comme la boxe, tu finis toujours par te heurter à Macho Man. Qui doit être aveugle et qui n'a pas remarqué le nombre IMPORTANT de femmes qui pratique ce sport et art martial. Bon, soit.

sexist.jpg

Le genre de personne qui pense que PARCE QUE c'est un mec, il est forcément meilleur que toi. Le genre de mec qui n'a donc rien compris, puisque la boxe c'est 3 componentes essentielles: La vitesse, la technique et la puissance, oui. En gros, t'auras beau envoyer de grosses patates, si t'es lent, tu ne me toucheras même pas. Et si ta technique est pourrie, le retour d'ascenseur va faire BIEN plus mal. CQFD.

Donc y a des jours ou certains comportements masculins m'agacent, mais bon, whatever. Mon blog est là pour ça. Il y a toujours plus de respect dans mon club ici qu'en France. Toutefois, faisons le point sur les 3 cas qui m'agacent et exèrbe mon arrogance (la  même qui me fait avancer et qui me pousse à essayer de m'améliorer sans cesse, pasque je ne veux pas d'énergie négative. C'est tout pourri l'énergie négative).

1. Le gars qui shows off 5 premières minutes AVANT le cours et dont le cardio le lâche CINQ minutes après le début.

On a un gars comme ça, qui vient pendant 2 semaines, et qui disparait pendant un mois. Tu le sais qu'il est revenu, car c'est lui qui parle super fort. Le mec qui porte des tee-shirs qui montrent bien ses biceps, et qui sait faire des pompes (dingue). Et qui pense qu'il est trop bon (il a pas compris que comme TOUT sport, si tu pratiques pas, bin euh...).

Ce mec là est un tire-au-flanc, c'est pour ça qu'il me fait gentiment sourire. Il a donc rien compris à la mentalité de notre gym. You don't take it easy between these walls. Quand tu sparres avec lui, dès qu'il se sent piégé, il recule, baisse les bras, et basically arrête (genre Je fais une ptite pause pasque j'ai envie pas pace que tu domines). Mais QUI ferait ça en vrai? La dernière fois, une copine avec qui je fais de la compèt, en a profité pour lui envoyer un coup de poing dans la gueule. Il a rouspété, elle lui a dit "Well we're sparring right?! Round is not over''. Fair enough. J'ai hâte de faire la même chose la prochaine fois.

Enfin, enfin, le PIRE: 2 fois il s'est fait ''choper'' entrain de checker son téléphone en CLASSE. Le prof était sur le cul. Moi aussi.

 

2. Le mec gentil mais qui est juste macho.

Il fait partie de ces gentils gars qui sont au fond d'eux machos sans le savoir. Y en a peu des gars qui essaient d'éviter de travailler avec des filles en classe, car déjà, en classe avancée, y en a pas mal des filles, et bcp ont fait le camp de compétition, donc ce sont des filles expérimentées et plutôt tough (et humbles. Learn). Mais lui... Dernier exemple en date, hier. Je travaillais avec un gars (il tenait les pads pour moi), on switch, et le temps que je boive une gorgée d'eau, Macho Man avait pris mon spot (au lieu de switcher avec la fille d'à côté). 

Mais piiiiiire, le jour ou j'ai fait un round de sparring avec lui. Le mec est normalement en classe intermédiaire, donc moins d'expérience en sparring. il a passé les DEUX minutes à essayer d'envoyer UN seul uppercut, le PLUS fort possible. C'était presque flippant de le voir mettre toute son énergie dans ce coup de poing (pourquoi tant de haine). Celui-ci ne m'a jamais touchée parce que je le voyais arriver à 10 km, mais j'ai pas trop aimé le concept... 

Bonne nouvelle, il lui reste 1 mois, le prof lui a proposé de venir en cours avancé. Je devrai donc avoir l'occasion d'échanger encore 1-2 rounds avec lui... Et promis, je ne manquerai pas de lui demander ''Oh we go a bit harder? OKAY :D''.

3. Le mec qui contrôle pas sa force, et qui frappe sans scrupule qqn qui fait 20 kilos de moins.

On a 1-2 spécimens comme ça. De mon côté, j'essaie toujours de faire attention car les 3 copines avec qui je m'entraine sont des poids légers. Er quand on s'entraine, on est pas là pour se faire mal (hors training camp). Certains mecs n'ont pas compris le concept de la différence de poids et donc de force (qui va souvent en fait avec le fait qu'ils ont moins d'expérience et donc moins de crontrôle et surtout plus de crainte...). Jeudi par exemple, j'ai été obligée de demander à un mec d'1m90 de taper légèrement moins fort... J'ai fini par lui envoyer un coup de pied dans le visage (TRÈS controlé, lui-même l'a dit, mais qui a fait son petit effet quand même). C'est bon?

En règle générale, après des sessions sparring avec ces gars, on en parle entre filles, genre WTF, un peu de frustration, mais surtout plus motivées à s'améliorer. Et pi on sait qu'on a enduré plus de douleur physique (merci training camps) que la plupart de ces Macho Mans ne pourront...

 

Publié dans Stéph au Sport

Commenter cet article

steph 06/03/2013 06:39


Je me rappelle tu en parlais sur ton blog. Dur dur :(


mais tu as raison, je pense qu'ils font aussi ça par crainte (comme le ferait n'importe qui d'ailleurs, les filles les 1eres), par manque d'expérience...


Ce soir par exemple le super grand m,a envoyée valdinguer dans le mir (une 1ere), je me suis éclatée le dos..

Nanou 05/03/2013 01:23


A mon avis ces gros machos sont en fait des p'tites bites qui ont peur du challenge avec les filles. Ca me rappelle quand ma fille jouait au foot dans une équipe de mecs. Globalement elle était
très bien acceptée mais il y avait un ou deux petits coqs qui lui ont dit de retourner jouer avec ses Barbies (manque de pot elle en a jamais eu) ou d'autres conneries dans le genre. Des gros
lourdauds bien sûr, et comme elle c'est un petit format tout fin et tout léger elle courait plus vite qu'eux, se faufilait et leur foutait la 'shuma (:-)