Paie tes mini drames du week-end

Publié le par Hello Stéphanie

Dans ''drames du week-end'', j'inclue les nuages, les kilos repris, des appels à l'aube (on reviendra sur la définition d'aube le week-end), des histoires judiciaires, le boulot, le silence de certaines personnes, et le trop de paroles d'autres.

 

Ca commence par exemple par l'appel à un Joker d'un inconnu à 9h30 du MATIN. D'habitude, je suis réveillée le samedi matin à 9h30. Sauf quand j'ai fait de l'insomnie et j'ai 37 heures à rattraper, bin il m'arrive de DORMIR tard. Et là, je m'insurge. C'est moi qui ais trop lu de livres sur la politesse ou bien?

Je dis haut et foooooort qu'on n'appelle pas les gens (surtout ceux qu'on ne connait pas) avant 10h le week-end. Sauf si c'est la famille, un ami qui vous propose un brunch ou une virée je sais pas ou, là tout de suite. Mais sinon... nan ! Rassurez-moi, 9h30 le week-end, c'est pas classe??!!!!

 

Bref, heureusement, après ce coup de fil (une copine, que j'appelerais Jen, a donné mon numéro à un Mossieur, et non seulement donc ledit Mossieur m'appelle à 9h30 samedi, mais en plus il conclut en disant ''Salut Jen ! Euh Stéphanie. Jen, c'est ta copine''. Bing, un vrai remake du sketch de Florence Foresti. Voili voilou), donc après ce coup de fil, tout a repris son cours normal: petit déj sur le balcon, boxe, déjeuner en terrasse.

Pi là, c'est le deuxième drame, mais ça je ne peux pas en parler, des suites à une histoire ssur laquelle j'ai écrit. Du coup, je passe 3h dans un café à bosser sur le dossier samedi après-midi au lieu de faire d'autres trucs importants comme: la sieste, les ongles des pieds, ou encore mon rapport de fin de programme de cours de 5 semaines à la fac. 

Heureusement, je réussis à décrocher en passant la soirée écroulée dans mon canap avec un bon film (ou mauvais, j'ai oublié).

 

Dimanche, 8h du mat, ma cousine appelle (euh, le décalage horaire c'est NEUF heures). Je dors. Non mais. Oh.

9h30, le français Ah non toi c'est Stéphanie, rappelle ! Bouhoooooooo. J'ouvre un oeil, regarde l'écran du téléphone et marmone un truc du genre ''WTH you gotta f*****g kiddin me, non mais. Oh''.

 

Heureusement, la journée a bien repris son cours sous un soleil radieux: Jogging sur la plage, Greek Day à Kitsilano, puis Latin Festival downtown. En résumé, j'ai fait mon bain de foule pour les 3 prochaines années.

 

La preuve, en image.

 

Fête de la musique mardi à Gastown, et accessoirement, Solstiiiice d'été:

  (Vidéo sans intérêt I, si ce n'est, c'est beau la ville la nuit)

 

Greek Day in Kitsilano, Dimanche 26
  (Vidéo sans intérêt II, si ce n'est, Punaise c'est moi ou ça sent la brochette?)

Youhooooo

Et le latin Festival, le même jour, ambiance chaud chaud en centre-ville (post-émeutes)
  (Vidéo sans intérêt III, si ce n'est, C'est moi ou j'ai jamais vu autant de noirs ici?)

Publié dans Vancouver Way Of Life

Commenter cet article

Steph.C 02/07/2011 15:11


T'as raison; trop important les ongles de pieds !! ;)