Mes classiques américains...

Publié le par Hello Stéphanie

L'an dernier, à mon retour de mon très enrichissant séjour à Los Angeles (via San Diego), j'avais pris UNE bonne résolution... Inspirée par mon ami et hôte californien, Jordan, j'avais décidé de me mettre à lire les grands classiques américains... Je suis une grande fan de Hemingway, et avoir pu déjà simplement m'installer au même comptoir qu'il l'avait fait, a Musso and Frank sur Hollywood Bd avait été un beau souvenir de Noël.

31400001

Et puis écouter Jordan parler avec tant de passion de Steinbeck et les autres, cela avait été la goutte...

En rentrant, la bonne résolution avait été voté à l'unanimité par moi-même. Et quel plaisir, lors de mon deuxième séjour sur Hollywood Bd, de pouvoir parler de Steinbeck et Salinger avec Jordan...

 

Après un an, voilà donc la liste de mes lectures américaines de 2010, toutes en anglais, of course :p

grapes466.jpg

The Grapes of Wrath (Les raisins de la colère) par John Steinbeck. 2 mois. Il m'aura fallu 2 mois pour venir à bout de ce pavé de quoi, 500 pages écrit en tout pitit in english... Mais quel bonheur... Je me tapais 2 à 3 heures de bus par jour entre la fac, mes autres cours et les olympiques, mais quel bonheur... Un chef d'oeuvre.

 

The catcher in the Rye (L'attrape-coeurs) de JD Salinger. J'ai ADORÉ.

Du coup, lors de mon 2eme passage californien, ai parlé du bouquin avec tellement d'enthousiame que Jordan m'a acheté Franny and Zooey. Et m'a prété Nine Stories à lire sur place pendant mes qqs jours à LA. Je suis juste devenue fan de Salinger...

 

huckleberry-finn.jpg

The Adventures of Huckeberry Finn de Mark Twain. Je voulais lire Tom Sawyer en premier, logiquement avant, mais suis tombée sur une occas dans une garage sale cet été, avant de partir en France, et ai donc acquéri Huckelberry Finn instead. J'ai mis un bon moment pour le finir, celui-ci. Un vrai challenge. J'ai du arrêter en route, un peu découragee par le niveau d'anglais (des vieilles expressions, des références inconnues, et la traduction phonétique du langage des esclaves de l'époque). Quand je m'y suis remise à la rentrée, je l'ai finalement fini d'un trait et ai beaucoup aimé.

 

call-wild.jpg

The call of the Wild de Jack London. Dans ma période Yukon, a l'autome, je me suis donc mise aux classiques de Jack London. Trouvé dans un bookstore, le livre acheté pour qqs dollars est une collection enfants avec des dessins à chaque page.. Mais quelle merveille...

J'ai donc enchainé sur un autre Jack London, Day light burning que je suis entrain de lire.

 

Entre tous ces livres, il a fallu alléger un peu pour les moments plus légers (genre plage de Tunisie)... Giono, Gavalda, barbery, Jon krauker (Into the wild), etc.

 

dharma.jpg

Mais quel plaisir de découvrir ces magnifiques romans dans leur langue d'origine. Au programme en 2011... Ce sera un peu au hasard des trouvailles, mais définitivement plus de Steinbeck, Kerouac, Salinger... Et surtout, hâte de me remettre à Hemingway, en anglais cette fois.

Publié dans La Vraie Vie

Commenter cet article

Steph.C 23/01/2011 11:31


Je note, je note ...


steph 22/01/2011 20:14



Oui ça se lit bien ! Tu peux aussi te faire The call of the wild de London, ça se lit vite !



Steph.C 22/01/2011 14:32


Quand j'ai avisé Salinger dans la liste, je me suis dit que Nanou ne pouvait pas ne pas intervenir sur ce coup ! ;) J'ai jamais osé attaquer un book rédigé en"VO". Vous me tentez, les filles,
L'attrape cœur n'étant pas le plus gros pavé englouti par mon cerveau magnifique, ça me semble a good training, isn't it ? En tout cas, je vas z'y penser ...


Nanou 11/01/2011 02:44



J'ai lu Steinbeck, Faulkner et quelques autres à la fac (tu les avais pas eu au programme?) mais Salinger ça c'est moi toute seule et comme toi je suis mordue. Hélas je crois que tu as fait le
tour de sa production...