Le jour ou j'ai visité Homeland Security

Publié le par Hello Stéphanie

Homeland-Security.png

Alors bon j'ai fait ma maligne sur le Strip de vegas en talons, ma tasse Starbucks à la main et mes lunettes aviateur, mais ce que je n'ai pas raconté, c'est comment j'ai failli ne jamais passer la porte d'embarquement, aller directement en prison sans passer par la case Tribunal et rentrer directement chez moi le 25 décembre.

Quand je suis partie à Montréal, sans carte de résidente permanente (volée), j'avais du ressortir mon passeport, et avais remarqué que la photo se décollait. Bon. So?

La veille d'embarquer pour Las Vegas, toujours sans carte de résidente permanente bordel, j'ai donc pris tous les papiers auxquels je pouvais penser. Vu qu'on m'a tout volé ou presque, ça se limitait à : 2 cartes de crédit, un permis de conduire temporaire, une facture de ma Mutuelle, une photocopie de ma carte de RP, le doc officiel de l'immigration et euuhhhh  mon passeport et sa photo décollée... sous laquelle j'ai eu la brillante idée de mettre un bout de scotch discret... mais bien sûr.

J'arrive aux services d'immigration-sécurité américaine, ou on demande pourquoi tu vas à Vegas, avec qui, à quelle heure tu vas faire caca, ou tu vas dormir, avec qui tu vas coucher, etc etc. Moi je fais ma petite blagounette, espérant détendre l'atmosphère (Pouuuuuuët) et ainsi, l'agent ne remarquerait pas le bout de schotch. Mais bien sûr...

homeland-security-usa-1.jpg

*J'ai peur*

J'y ai cru. Il a ri à ma blague et là, il a dit: 'First, miss, i'm gonna have to send you through Homeland Security because of the shape of your passport''... ''Right... yeah, i realized it this morning before leaving *GROOOOS mensonge*''. J'ai donc dit au revoir à mon ami Valentin, et suis rentré en territoire inquiétant, ou ça ne rigole pas, DU TOUT.

J'y suis restée 25 minutes, pendant lesquelles Val a tout imaginé (prendre l'avion seul, tout ça), il a pleuré toutes les larmes de son corps. 25 minutes... Au bout de 5mn27, j'ai commencé à réaliser que ce ne serait pas gagné... Quand la dame a REccommencé à me poser les mêmes foutues questions, je me suis dit: Ouiiiiiinnnnnnnnn. Quand êtes-vous allée aux States la dernière fois déjà? (Genre elle ne le voit ni sur son écran, ni sur mon passeport, coooooonnasseuuuuu) (en plus bordel je passe la frontière 2-3 fois par an quand même, cette année, 4), VOus y êtes allée en voiture? Combien de temps? Quand déjà? Et ou? Vous faites quoi au Canada ? Ah? Vous faites quoi déjà au Canada?!

Bon le hic, c'était aussi que je n'avais pas vraiment d'autre ID... Après 20 minutes, elle est allée voir son chef avec toutes mes photocops, mes cartes de crédit, mon passeport toute pourrite, il a regardé et dit C'est bon

Homeland-GI.jpg

''Good bye Miss, Have a safe trip, and replace your passport !''

On m'a raccompagnée et j'ai retrouvé Valentin, on s'est jetés dans les bras l'un de l'autre, on a pleuré, et on a surtout couru à la porte d'embarquement à Starbucks chercher un café et à la porte d'embarquement.

Non mais franchement ! Quand je pense que l'Américain avait oublié son passeport la dernière fois en venant à Van, et ils l'ont laissé passer !! (Encore heureux, je l'attendais mwa).

 

Publié dans Le Jour où...

Commenter cet article

steph 07/01/2012 20:10


Nanou, OMG !!! L'horreur !!!

Nanou 05/01/2012 01:43


Eh ben cocotte, ça rigole pas!!! Mais mon oncle en a fait l'amère expérience fin des 90's. Il arrive à JFK, on lui trouve un air "du Moyen-Orient" et il ne parle pas UN mot d'anglais... Comble de
malchance, un terroriste canadien (?!) porte le même nom que lui et dans le stress et la confusion il oublie totalement le nom de jeune fille de sa mère pour vérifier son ID. On lui a éventré sa
valise, saccagé toutes ses affaires, et il a eu droit à quatre (4) fouilles internes. Du coup quand on lui a dit O.K il voulait repartir!

steph 05/01/2012 00:54


Par contre, un Americain peut entrer sans passeport au Canada.


Le gars au Consulat Francais aujourd'hui était même surpris qu'ils m'aient laissée ! Argh !

Dr. CaSo 04/01/2012 16:37


Ah oui ça, c'est sûr que c'est la galère intégrale! Ca m'est arrivé deux fois depuis les 16 ans que j'habite en Amérique du Nord et c'est jamais drôle. Ces gens ne savent pas rire et sont
sympatiques comme des portes de prison! Je stresse à chaque passage de frontière (c'est-à-dire souvent, hélas)!!