Le jour du retour de la vengeance Épisode 4628

Publié le par Hello Stéphanie

Est-ce que par hasard je mûrirais et apprendrais de mes erreurs passées ??!! Mais il semble que oui, Alleluia !!! (bon à part pour les apéros traquenard en semaine avec les amis, j'ai beau me dire, Allez je rentre pas tard, demain y a école. Bin c'est du 1h, voire 2h du matin après qqs verres de rouge - Je compte les verres.. mais bien sûr.. et la marmotte...).

 Mais sinon par euuuh au moins par 3 de ce constat:

- 10h10 un samedi matin, ménage fait et 2ème lessive en fin de cycle. Yeahhhh.

 

- Hier soir, j'étais hyyyyper en colère, mais la vraie colère, la profonde, la sourde, celle qui te fait envie de crier Mais putaiiiiiiiiinnnn dis moi que c'est pas vrai. La même qui m'avait, en rentrant d'un week-end en Juin 2005, fait hurler contre PdBF et autres choses (frustration de la recherche d'emploi au hasard), et m'avait fait décider de me casser au Canada une bonne fois pour toute.

Donc hier soir, j'étais super tendue, triste aussi, mais vraiment en colère, et je n'ai PAS écrit sur mon blog, préférant attendre que la tempête passe.

Bon j'ai mis une plombe à m'endormir et fait des rêves tout bizarres, mais j'ai résisté. J'ai aussi failli me relever, aller à Shoppers ouvert 24-24 et acheter une carte téléphone pour aller gueuler ma race, mais il fait -10 dehors, alors nan.

 

Mais vu que ce n'est pas vraiment passé, y a plus de choix.

 

- Hier soir j'étais super en colère donc, pasque c'était le retour de la vengeance de Davy Crockett. Oui vous avez bien lu. Je n'en parlerai pas plus ici parce qu'il ne veut pas que je parle de lui ici, mais bon, gros choc. Larmes, puis colère. WTF?

 Après la surprise et les larmes, c'est monté en moi, un espèce de gros ras-le-bol envers ces garçons qui ne savent pas se décider et pensent toujours trouver mieux ailleurs.  À 25, 30 ans, oui, mais après des années de plans foireaux, tu commences à savoir, nan ?!! Genre le film de Zach Braff The Last Kiss. Ou des Mister Big en puissance: ''What do you have? Some kind of radar?''

Bin hier c'était ça.

 

Je commençais enfin à m'apaiser, me dire que je n'avais plus envie de me prendre la tête, de chercher,  de toute façon, c'est absolument clair que je ne trouverai pas ici. Et c'est une pensée qui me donne des vacances. Je sais. Je sais que les différences culturelles ne seront pas toutes  négociables, mais c'est pas grave, c'est comme ça et je m'en fous. J'arrive à lire dès le début (tout la maturité) maintenant les signes précurseurs de ces choses qui finiront par poser problème. Et donc ça repose. Ça repose de se dire que tu fais ta vie ici sans penser à te prendre la tête parce que tu aimes bien quelqu'un mais tu sais pas.

Done. I'm DONE. And it feels good.

 

Et puis, il réapparait. Il a un radar ou quoi? Stephanie est en train de tourner la page, allez hop, je reviens? Ça m'en rendue super triste, pour plein de raisons. Mais surtout, je me suis demandée à quoi les mecs pensaient? Genre je te laisse pasque je vais peut-être trouver mieux ailleurs, pi en fait non, alors je reviens? Ou encore ché pas, j'hésite, alors reste aux alentours au cas ou je changerais d'avis?

Well too bad.

 

Y a un an et demi, mon ami A et moi avions failli craquer et essayer, boyfriend et girlfriend, suite à une soirée. 2 jours plus tard, il me sortait des bullshits, comme quoi il était pas prêt, blah blah blah. Depuis, à chaque fois qu'on se voit, surtout depuis 2 mois, il tente plus ou moins un truc. Genre ''j'ai changé d'avis. Mais j'en fais pas trop quand même''. On se voit, il me fait un hug un peu trop serré, tente de débarquer à l'improviste chez moi, mais voilà. Le reste du temps, j'ai pas de news.

Choup. Il essaie de m'embrasser quoi, 8 mois après la rupture, et me dit ''We should do it again very soon, it was nice seeing you''. Depuis 0 nouvelle.

COMMENT, for godsake, tu peux même te prendre au sérieux??? Le mec tente une approche, s'invite à diner, te dit que tu lui as manqué, te dit qu'il veut te revoir bientôt et ne donne AUCUNE nouvelle? Mon ami Valentin a raison, ça fait pitié. Je n'oserais même pas rappeler si j'étais lui. 

Le pire, c'est comme je suis trop gentille, je ne veux blesser personne, et comme en soi, de toute façon, ces gens là ne m'intéressent pas sentimentalement parlant, je laisse passer. Alors que ça me gonfle ce manque d'élégance et de respect. Grave.


Alors, l'appel du Nord, hier soir, je l'ai bien de travers. Allez, je suis à nouveau célib, tiens i doit y avoir Stèph dans le coin. Bin Stèph, elle postule pour des jobs AILLEURS, et comme dit Carrie dans la video suivante, you can drive down the street all you want, because i don't live here anymore. Sauf qu'il n'y a ni Paris, ni New York (ouinnnn) ni 2eme partie. On s'arrêtera donc à la 1ère partie de l'extrait.

 


 

 

Time for action. MY actions.



Publié dans Deux baffes

Commenter cet article

steph 04/03/2011 06:13



Ce post n'a rien à voir avec ne envie de me caser... sinon je fermerai ma gueule et me caserai. Sinon, je vivrai depuis 2 ans dans le Nord.


C juste un petit ras le bol. Justement, pourquoi ce ne serait pas dans l'autre sens pour une fois? Pourquoi il ne me retiendrait pas, ne viendrait pas vers moi, au lieu que je vienne? On commence
à trop s'habituer à me voir prendre l,avion (mes parents les premiers)...


SI je t'avais retenu... mais pourquoi pas l'inverse?



Jack 03/03/2011 14:17



Je ne savais pas pour la distance.

Mais pour ton post de manière générale, laisse couler. Se caser n'est pas une nécessité (en tout cas, ne doit pas être une pression), même si je comprends ton spleen. Allons, une fille aussi
mignonne que toi...

Peut-être est-ce du à la difficulté de mettre des mots sur l'instant T ? A exprimer ce que tu veux ? Simple hypothèse aujourd'hui, mais ce fut mon cas : si tu m'avais retenu, malgré ce départ,
malgré ce serveur, malgré moi, je serai probablement resté.

Il reste quoi au final ? Un souvenir érotique très fort, certainement (forcément !) beaucoup plus vivace pour moi que pour toi. Le sentiment de gâchis qui revient parfois en boomerang. Et
l'impossibilité revenir en arrière. Je ne regrette absolument rien de ce que je suis devenu, mais je me demande toujours ce que j'aurais pu devenir...



steph 02/03/2011 17:33



wow effectivement, ça fait un baille. J,espère que tu vas bien.


Pour ton analyse, well, ça lui couterait cher quand même (3000 bornes et $600 en avion). Alors non, wrong explanation :)



Jack 02/03/2011 13:52



J'ai justement rêvé de toi cette nuit. Pourtant, c'était il y a si longtemps, sur un pallier.

Pour ton post, laisse tomber. il a juste envie de baiser.
Psychologie masculine, off course.



sebseb 01/03/2011 13:56



Bon ben vivement la prise de décision ;) Et bon courage au taf...