La double vie de Stephanie

Publié le par Hello Stéphanie

C'est beau.

 

J'exagere un peu, j'ai une vie entre 7:30 et 8:25 le matin, consacree a une petite conversation avec ma perruche et un cafe. Et aussi entre 21:30 et 23h, consacree a de diverses activites telle que prendre une douche, parler a ma perruche, verifier mes mails du boulot, manger un yaourt.

 

Il parait meme que c'est l'ete dehors.

 

Non mais j'exagere un peu. Pi on est que mercredi, ca fait seulement 3 jours que c'est comme ca.

 

Je suis donc en formation pour ce job que j'avais degote cet ete (quand je suis allee passer 1h15 a Nice pour un entretien d'embauche, avec une ecole de la Cote Est qui ouvre une branche a Vancouver. Vous suivez ?). La formation dure une semaine, alors autant la rentabiliser. Pour la peine, allez hop soyons fous, des petites journees de 8:30 a 19:30. Gratuites.

 

Oui oui, c'est bien ca.

Autant dire qu'a 19h, le cerveau, faut pas lui demander des trucs trop compliques. Ca serait plutot genre petites blagounettes et grosse rigolade. Alors la racine carree de l'infini ? Hu ??? Alors pourquoi lady Gaga, elle pourrait pas blahblablah..?? Haaaaahahhaaaa.

 

A part, quand il me reste du temps libre comme hier soir entre 19:45 et 21h, je vais quand meme a la boxe (me suis officiellement portee volontaire pour m'entrainer 10 jours sur 7 pour le prochain tournoi. Hin hin). Pasqu'une journee de 12h enfermee, c'est pas possible, faut que j'aille taper sur des trucs apres ca moi. Un gosse, un homme, un animal, un truc quoi.

Ce soir, il me restait aussi du temps libre apres 20h, alors avec Choup, on s'est dit, Tiens, et pourquoi pas une grande explication.

Interesting. Ce fut tres bien de mettre un peu les choses a plat, on verra comment ca dure et comment ca fonctionne.

 

Donc voila c'est la grande fete a la maison.

Mais moi je dis, on y arrivera. je finirai mon roman (j'en suis a l'epilogue), je bosserai la photo, je deviendrai championne de boxe, je masteuriserai en francais et en anglais dans tout ce que j'ai a apprendre dans mon nouveau job, tout en etant parfaitement organisee dans mes cours, et je gererai completement mes conflits culturels avec Choup et mes discussions via webcam avec Davy Crockett.

 

Tout ca sans - attention je cite un texte ecrit par un tuteur de francais candidat dans pour l'entretien- tout ca sans s'auto-suicider.

 

Ouep.

Publié dans Ma vie a l'usine

Commenter cet article

E. 27/08/2010 11:09



Rien à voir :


http://www.leblogtvnews.com/article-faut-pas-rever-special-grand-ouest-canadien-56018206.html



Sandrine 26/08/2010 08:41



Le système français a plein de défauts, mais au moins, on te fera pas bosser "gratos"...