Comment dire

Publié le par Hello Stéphanie

Une semaine, ca fait une semaine que je suis rentree. J'ai realise hier, apres une journee epique, que chacun de mes retours de France etait suivi d'un certain bordel dans ma vie, d'une remise en question, bref qu'il me fallait systematiquement un temps d'adaptation, laissant largement la place au "drame" (enfin c'est relatif).

En 2007, a mon retour de France, apres y avoir passe un mois non prevu, pour raisons medicales, le retour au bercail avec Davy Crockett (mon ex dans le Grand Nord) avait ete plus que laborieux. Chacun de nous s'attendait a autre chose, j'avais besoin d'etre un peu seule apres avoir passe 1 mois et demi SANS cesse entouree... Bref, pas facile.

2008, ce fut plus facile a gerer puisque, quand je suis rentree de France apres mon escapade a NYC, une autre viree New Yorkaise s'organisait deja, et y a pire dans la vie que se preparer a passer une semaine a New York.

2009, rupture avec Brandon, a peine la securite de l'aeroport passee (bon j'exagere un peu, on a encore essaye 10 jours. Mais a notre decharge, ca mijotait severe depuis plus d'un mois).

2010.

Je me suis demandee pourquoi cette semaine avait ete aussi tendue, une fois la joie des retrouvailles passees (Premieres 12 heures : Youhooo. 13ieme heure : "Punaise, je me rappelle maintenant comme t'es chiante" ou "Argh je viens de me rappeller pourquoi j'ai du mal avec "votre culture""). J'en suis venue a deux explications :

1- Mes vacances en France ne sont jamais de tout repos. Sur 5 semaines, j'ai du en tout et pour tout passer 4heures SEULE, mais vraiment seule. Je ne compte pas tous les footings, ca compte pas.  Et etant une amoureuse de la vie seule et plutot tres independante, c'est pas forcement facile a gerer. Resultat, une fois rentree, je retrouve ma liberte de penser youhoo, et donc mes vieilles habitudes de celibataire, tout ca. Sauf que bon, y en a un qui aimerait bien que je lache du leste.

florent-pagny-ma-libert-de-penser-plaquette-promotionnelle-.jpg

!! Attention ! L'exces de Liberte de penser est dangereux pour les cheveux.

 

2- Je suis toujours contente de rentrer, pour surtout retrouver mon petit train-train, mes amis ici, ma petite vie tranquillou. Mais soudain, je me rappelle de tous ces petits trucs qui m'eneeeeervent, et comme je reviens juste de France, je suis encore toute contaminee par la Critiquoide, cet Art rhetorique qui consiste juste a critiquer ou se moquer pour le plaisir, sans mort d'homme, juste pour faire fonctionner les neurones et faire de l'humour (enfin, c'est ma raison).

Sauf qu'ici, t'as pas le droit d'etre negatif. Ici, faut etre positif, pour tout (meme sur le Downtown Eastside d'apres Choup'. No comment).

Donc, Choup', bin ca le rend fou, et ca finit par le gonfler au point qu'a ma moindre petite blagounette sur les beaufs a grosses casquetttes a la terrasse des pubs, il me la joue Sarkosy "T'as qu'a rentrer si t'aimes pas".

Mais euuuuhhh. Moi aussi je t'aimeuh.

 

Donc voila la semaine.


Ah oui, aussi en vrac, ca fait trois jours que je marche comme un robot (ui c'est moi a Kits) mais ca va aller. 4 cours de boxe et une petite seance de natation au milieu pour changer. 4 cours parfaitement. Pasque la Steph, elle a son petit challenge en tete pour l'automne... Enfin quand meme, j'en ai bien chie les deux premiers cours punaise. Mais ce qui est cool au club, c'est le support des autres quand tu faiblis ("Coooome on Steph, you can do it !! You get it !! Come on Steph ! Harder, Stronger !!" qu'ils hurlent tous). J'adore mon club :D


Sinon, en parlant de Davy Crockett, bin pffff, on y arrivera un jour a tourner les pages. Un jour.

Commenter cet article

steph 11/08/2010 20:47



oh now you're just showing off :p


 



Sandrine 11/08/2010 19:22



Steph> j'avais halluciné à Berlin qd dans un magasin 1- j'avais super rigolé avec les vendeurs/vendeuses, et 2-ils m'avaient caché un cadeau au milieu de mon sac d'achats !!! Juste comme ça,
quoi...



steph 11/08/2010 02:30



non mais en plus, je passe pas mon temps a faire ca, mais c'est des petits trucs que je dis sur le ton de l'humour et puis on passe a utre chose... Mais i zont pas l'habitude ici.. Il a du mal,
la je l'avoue, c'est tendu a la maison :s


Anne, ouep, c'est vrai que les tetes de 6 pieds de long dans les boutiques, ca me manque pas non plus.


 



Nanou 11/08/2010 02:20



Purée, Choup Choup tiendrait pas 2 mn avec moi! Je passe mon temps à critiquer, râler, pester...Faut dire aussi qu'il y a des cons qui le méritent (:-D C'est vrai quoi, c'est pas notre
faute!



anne 10/08/2010 00:56



bon alors pour le retour après un an et demi sans ma culture française..je te dirai si j'ai les mêms sensations...ce qui va plus me gêner je pense c'est plus de dragounette de la part des hommes,
plus de "vie" dans les échanges....mais bon...les gros cons de services français j'avoue ils ne vont pas me manquer ceux là!


sarko non plus d'ailleurs avec sa politique à deux balles..