Ça, c'est aussi fait.

Publié le par Hello Stéphanie

Hier, lundi, fête du Travail. C'est ça. La FÊTE du TRAVAIL.

2013-Part-1-7063.JPG

Emménager, découvrir que le coloc précédent a vaguement nettoyé sa chambre, donc nettoyer pour de vrai, aller acheter couette (15 kilos), draps (7kg), 2 coussins, et traverser Chinatown à pied avec donc deux énormes sacs, ouvrir mes sacs de fringues, et me dire: Ah oui j'ai quand même beaucoup de chaussures, retourner faire des courses à manger et aller à la quête de plein de cintres, un parapluie et ooohhhh une super belle jupe droite de tailleur (bleue marine) Anna Klein en solde (juste ma taille) (Merci Winners), et à 21h30, réaliser que si j'ai la tête qui tourne et la gerbe, c'est peut-être parce que j'ai pas mangé depuis le brunch de midi.

Bien sûr après une journée comme ça de gros changements et à la veille de mon premier vrai jour de manager, je suis épuisée, donc je n'arrive pas à m'endormir. Classique.

Ce matin, réveil à 7h15, histoire de prendre le temps de me refaire une face présentable, m'arrêter au café du coin, tout ça tout ça. 

7h55, j'ouvre les yeux, et donc mon réveil n'a pas fonctionné leptitcon. Douche la plus rapide de l'histoire, sautage dans pantalon et talons encore plus rapide, montre en main à 8h25 j'étais au café à commander d'urgence mon Americano dans mon nouveau travel mug (re merci Winners) et mon scone, 8h34 dans la streetcar, 8h48 dans le métro, 9h15, je passais la porte de l'école.

Je me suis presque épatée. A ne PAS refarire.

 

Commenter cet article