Les chocolats de Marion Cotillard

Publié le par Stéphanie

Hier j'ai assisté à l'avant-première de Ma vie en l'air, premier film de Rémi Bezançon. Dans la lignée des Poupées russes, ce fim est à la fois drôle et émouvant, particulièrement bien joué, du premier rôle (Vincent Elbaz excellent) au plus petit "second" rôle.

C'est l'histoire d'un trentenaire, Yann Kerbec, qui va tenter de répondre, un peu magré lui, à toutes sortes de questions, auxquelles on n'est finalement confrontés un jour ou l'autre...  Voici donc venu le temps des responsabilités, des remises en question, de la vie sans les parents pour nous juger ou nous guider, des décisions à prendre. Difficile de s’assumer pleinement, et de renoncer au confort des souvenirs agréables de l’enfance et de l’adolescence. Mais pourquoi devrions-nous y renoncer... (critique à paraître chez Abus de ciné).

Et puis j'ai assisté à la conférence de presse, avec le réalisateur, Elsa Kikoïne et la magnifique Marion Cotillard. J'ai été complètement subjugée par ce brin de femme ,à la fois simple et gracieuse, à la voix douce et aux paroles intelligentes. J'ai posé beaucoup de questions, on a beaucoup parlé (je crois d'ailleurs qu'il n'y a quasiment que moi qui ais parlé. Peut-être parce que la plupart des journalistes étaient loin de leurs 30 ans...?). Marion Cotillard avait amené des chocolats, des bonbons (cadeaux de fans lillois la veille). Ils étaient délicieux (je l'ai d'ailleurs remerciée pour les chocolats :-) ).

Ah j'oubliais, allez voir ce film !!

Publié dans J'adOOOre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
euh.. je revenais d'un bal masqué, deguisé en chinois !!!
Répondre
L
pas connu l'adulescence ...
Répondre
S
le sujet est universel, mais il n'en reste pas moins des thèmes fétiches à une certaine génération ("l'adulescence", le rapport au père, etc). C'était tt de même un sujet pâs mal autobiographique, écrit par un mec de 34 ans...
Répondre
S
T'as du bol ! J'adore Marion Cotillard ...
Répondre
I
Je ne pense pas que ce film parle du "cas des trentenaires" mais juste qu'on est capable de passer outre ses peurs et ses doutes, juste par amour.<br /> J'ai pu voir hier le film en avant-première.
Répondre