Le jour du pas-de-chance (ou comment...)

Publié le par Hello Stéphanie

Ou comment je HAIIIIIS la politesse canadienne.

Hier, c'etait ma journee sans chance. Mais ou, juste pour m'enerver, la chance se montre, et tindin, elle s'en va. Genre le bus qui vous passe sous le nez. Mais pas seulement.

Hier matin, apres avoir bu mon cafe et mange mon raspeberry scone a la boulangerie Terra Bread, tout en lisant les news

 
Black, tres enerve (mais il essaie de le cacher), et Pickton, tres effrayant (et il n'essaie pas de le cacher)

(les titres : Le proces de Conrad Black, ce grand pont des medias, qui en plus d'etre arrogant et raciste, a detourne des millions de dollars; Le proces de Pickton, ce serial killer vancouverois qui s'est amuse a torturer, violer et donc tuer des dizaines de prostituees dans le Downtown Eastside, qui a abouti a une peine de prison a vie pour 6 des meurtres (les autres, mystere), mais aussi dans les news, le merdier nomme Stephen Harper -Je-suis-Prime-Minister-et-je-fais-que-des-betises, a la conference de Bali sur le global warming. Je synthetise l'idee de ce cher Harper (il semble que tout le monde le trouve incompetent ici, surtout qu'il vient d'annoncer qu'il veut rouvrir des centrales nucleaires) : Pourquoi que le Canada il devrait commencer a limiter ses emissions de gaz pour sauver la planete du rechauffement climatique si les autres pays, ils ne le font pas aussi ??!!! Bin NAN, le Canada il fera rien si les autres i font rien ! Et pendant ce temps, les autres, les petits pays : "Pourquoi qu'on ferait quelque chose pour la Planete, c'est meme pas nous qui avons commence !!!" (tres smart aussi, vous notez). Voila donc comment, a ce rythme, il nous faudrait 5 planetes pour assouvir nos besoins de consommateurs fous, mais personne ne fait rien.

 

Harper, Premier Ministre du Canada (Federal donc, car apres, y a encore les Provinces... C'est tres simple)

Par contre, aucun mot sur Kadhafi accueilli comme un Prince en France par Sarko, sous les yeux outres de l'Europe et de ces ministres (qui sont convoques illico presto afin de fermer leur gueule et revenir dans le rang). Remarquez, il est marrant Kadafi a contredire Sarko (Les droits de quoi ? Ah... de l'homme ! Non, jamais parle avec Nicolas !).

Donc, je sortais de Terra Bread, et je m'arrete a Lush, ce fabriquant local de savons en tous genres, a la recherche d'idees-cadeaux. Moi, je voulais juste regarder. La vendeuse, elle, elle voulait juste faire son boulot "Comment ca va aujourd'hui??" - "On se connait ? Ca va bien, et vous ??", et la voila partie a m'expliquer tout-je-dis-bien-tout sur les savons pour la douche, ceux pour le bain, les liquides, les solides, ceux qui font des bulles carrees et ceux qui en font des vertes, leurs parfums (ah c'est ca cette odeur tenace ?). Bref, au lieu de rester 3 min, j'en reste 6 (detail qui sans sans interet mais qui a, au contraire !, toute son importance).


Ouiiiinnnnnnnn

Quand je ressors, 15 metres devant moi, 3 jeunes glandeurs etudiants arrivent. L'un d'eux se baisse et ramasse un truc en souriant. En arrivant a sa hauteur, je jette un coup d'oeil sur ce que j'aurais pu ramasser si cette vendeuse n'avait pas son foutu boulot grrrrrr... un billet rose !!! 50 dolls ! Arghhhhhhhhhhh !!!!! J'aurais pu acheter Prison Break Saison 2 en dvd, des cadeaux de Nowel pour mes proches, Sex and the city saison 6, une journee au ski, encore des cadeaux !

Quelques heures plus tard, toujours pas remise de cette malchance, et detestant cette hyper-politesse qui vous fait perdre du temps, je me retrouve au Dollar Store, seul magasin qui vend encore des sapins en plastique a peu pres corrects (Cheri ne voulait pas participer si j'achetais un vrai sapin. J'avais beau lui dire que c'etait recycle... Manque de bol, entre temps, il entendait David Susuki dire la meme chose -grrrr- c'est plus ecolo). A la caisse, la dame tape sur le clavier de ma carte de debit, au lieu de $41, $14. Gniak gniak !!!! Si cet ete, en France, j'avais ete honnete devant la meme bourde, ici, pas de pitite, j'ai deja perdu $50. Mais c'etait sans compter sur le fait que j'avais change entre temps de code pin sur la carte. Par reflexe, et dans la hate, j'ai tape 2 fois le mauvais code, Et le temps que j'arrive a taper mon code correctement, la vendeuse s'en etait apercu.

Ouiiinnnnnnn. Ah merde, je l'ai deja dit.

Publié dans Deux baffes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Oui, effectivement, ce que je voulais direuh, cest que les produits vendus a Vancouver sont faits Vancouver, la vendeuse elle a dit.
Répondre
E
Loin de moi l'idée de faire ma reloue (spa mon genre... :)) mais Lush c'est pas trop local, ou alors t'es ironique...<br /> Sinon bah désolée pour toi... :)
Répondre