Ce qu'il faut savoir d'essentiel et d'utile sur l'Allemagne

Publié le par Hello Stéphanie

Je reviens de 10 jours en Allemagne, et je suis contente de dire haut et fort que j'ai survécu à 10 jours d'immersion en famille allemande (Ich verstehe nichtS), dont 2 grosses fumeuses (autant dire que si je meurs pas d'un cancer des poumons dans 2 ans, je suis une miraculée), j'ai résisté à l'attaque de la saucisse géante (il faut savoir qu'il y a des centaines de wurst différentes, et juste d'écrire le mot, j'en ai déja des haut-le-coeur). J'ai aussi résisté à la Bavière, et ça, c'était vachement difficile (mais c'est quoi tous ces péquenots ces locaux en tenue traditionnelle qui pensent qu'à boire de la bière et manger des saucisses  être entre amis pour passer du bon temps à discuter de tout et de rien ???).

Un  grand moment pour la franchouille pure souche que je suis (je n'ai définitivement et sans regret rien de canadien).

Bref, 3-4 trucs à savoir d'essentiel avant que vous vous décidiez à y faire du touriste (enfin, vous êtes pas obligé-e non plus hein) :

1) On sait chanter Heiiiiiidi en allemand. Et quand c'est Chéri qui s'y colle en pleine Bavière, ça calme, direct.

2) En Autriche, en Allemagne, même combat, on aime les géraniums. Moi, naivement, je pensais que le géranium était démodé, que c'était la fleur des années 80; Loin de moi l'idée que l'Allemagne était un pays très Eighties (enfin faut savoir que Nena et Modern Talking sont toujours célèbres... je dis ça...). Ca donne 32 kilos de géranium à chaque fenêtre de chaque maison.

3) En Allemagne donc, on aime la saucisse. Au petit déj, au déjeuner, au dîner, Chéri-Qu'est-ce-qu'on-mange ?, Une bonne saucisse ("Et c'est tout ?" "Nan, avec un bout de pain", "Je peux avoir une soupe aux légumes à la place ?"). Après 3 heures en Allemagne, j'avais déjà décidé de devenir végétarienne. Et c'est comme ça que j'ai perdu les kilos gagnés en France, hin hin.

4) La Bavière, c'est un peu la capitale de l'inceste. C'est pas moi qui le dis, c'est Chéri, c'est dire que pour une fois, chuis pas mauvaise langue de moi-même. Le rendez-vous des atrophiés de la Nature. Obésité, bières, paysans natures, on est loin du très chic Salzbourg (en même temps, j'étais plus à l'aise au Festival bavarois qu'en Autriche).

5) Oui mais quand même, c'est là-bas que j'ai vécu mon plus moment de Brigitte Bardot. Nous avons rendu visite à une vieille dame dont la vieille maison sert de refuge aux animaux en détresse. Quand Chéri, alors ado, était en manque d'affection animalière, c'est là qu'il allait. Nous avons déboulé avec des sacs de bouffe pour animaux et des confitures pour la dame de 80 ans, et elle ne nous a plus lachés avec l'histoire (en allemand) de son voyage en France y a 40 ans. Nous sommes bien sur tombés en amour avec les 2 zèbres, 1 lama, 5 chiens et 12 chats, tous ayant une histoire particulière (et c'est pas beau ce que les humains peuvent faire endurer à ces bêtes). Et je suis repartie avec, en cadeau, un joli poème sur les chats.

Et ça, c'était chouette.

 

 

 

 

Publié dans hellostephanie

Commenter cet article

stéph 11/09/2007 09:22

bon ca me rassure un peu !!
bizz Noisette !

Noisette 07/09/2007 16:32

Mouais, en même temps la Bavière c'est quand même particulier... le reste de l'Allemagne est pas mal tu sais :-))
Bizz

E. 04/09/2007 22:08

Steph: Annnnnnnnh! :)

steph 04/09/2007 16:18

E, c'est juste que les gens doivent se reproduire entre eux pour être aussi .... euh, spéciaux (c'est pas de moi, je le rappelle).
En tout cas, en 10 jours, j'ai bcp progressé en allemand, surtout la compréhension, le vocab m'est revenu, et l'anglais m'a bcp aidé;

E. 04/09/2007 13:30

La capitale de l'inceste? Je comrpends aps avec le reste du comm...
Sinon moi j'aimerai bien aller en Allemagne pour me remettre un peu à l'allemand, jpense même à reprendre des cours...mais bon moi je connais surtout le Nord de l'Allemagne (quelque soit le pays je suis une fille du Nord! :) )