Quand ca part en sucette

Publié le par Hello Stéphanie

Y a des soirees comme ca.
Je me suis reveillee ce matin, la tete ecrasee entre deux oreillers, en me demandant "Mais kes ki c'est passe didou didonc ?".

Tout avait commence dans la claaaasse, avec un petit diner avec un couple d'amis (Parisienne/Canadien) autour d'un morceau de saumon, mon cher, du fromage qui pue et un bon petit Rouge.
Par contre, la fin du repas etait beaucoup moins claaaaasse entre verre de biere et sprint apres le bus pour aller downtown (la -tres- Parisienne gesticulant pour etre sure que le chauffeur de bus nous voit et s'arrete, moi derriere morte de rire et criant au Candien derriere, "Viiiittteeeuuuh").


En plus du coupe parigo-canadien, y avait mon ami Ad. Torontonais et son pote Jeff. Y avait une soiree au Railway club, "Tribute to Radiohead". C'est au moment de la fin du deuxieme groupe qu'on s'est demandes pourquoi aucun groupe n'avait encore joue Radiohead. Mais bon.
Autant A. avait decide de ne pas boire plus qu'une biere, pasque la veille, y avait eu la fete au bureau (pour celebrer la fin d'un projet... ils avaient bosse des mois sur ZombieLand) et y avait eu apparamment gros lachage.
Je comprends pas.
A chaque fois que je sors avec A., il me dit qu'il va pas boire ce soir pasque la veille il a bien trop bu. C'est toujours comme ca. Bref, autant lui avait decide de ne pas boire, autant son copain avait, lui, decide de feter son premier jour de repos (film Industry aussi) en un mois. Jeff, c'est le Canadien d'1m90 avec toujours une enorme casquette sur la tete et une grosse voix. A cote de ca, il est trop cool. Du coup, comme il est sympa et qu'il se sentait vaguement coupable de boire tout seul, il a aussi essaye de faire boire A. genre en lui payant qqs bieres. Par solidarite, j'ai aide A. a boire ses bieres. Ca sert aussi a ca les amis.

Au troisieme groupe, ca a commence a etre du grand n'importe quoi pisqu'on comprenait toujours pas pourquoi qu'ils jouent pas du Radiohead.
Bon en meme temps, c'est pas si grave, on rigole on rigole. Ad commencait a jurer (ce qui est tres rare et donc signe d'un eventuel petit effet kiss cool  alcoolise), Jeff parlait de plus en plus fort et moi j'essayais d'ecouter la musique en souriant niaisement.
Apres, Ad, il a arrete de rigoler a cause d'un pauvre couple, dans la quarantaine qui a commence a danser devant nous. Enfin, quand je dis danser, je veux dire bouger son corps sur de la musique. En fait, je crois que c'etait surtout la dame qui essayait de danser. L'homme lui, dans un etat second probablement du a une trop grosse quantite de biere ingurgitee, bougait ses pieds, et surtout ses mains. SI vous voyez ce que je veux dire.
Moi je trouvais ca tres drole. Ad. beaucoup moins. "There's no way i stay one more minute to see these people making it out just here !".
hehehe.
Donc voila, a 2:35, j'ai juste eu le temps d'attraper ma veste, faire un hug a jeff et suivre A jusqu'a l'arret de bus pasqu'il y avait vraiment "No way i stay ! These people 're making it out just here".

A. - Let's get a cab ! I wanna go home now.
Moi - Waiiit, i think there is a bus coming.
- Let's take a cab, I wanna go to bed now.
- Waiiiit, there is a bus coming.
- grmpghhhh
- I don't want to spend money in a cab. I'm broke
. (bon en pratique, je le serai en Octobre, rapport a la rentree tardive, donc j'anticipe et economise des maintenant).
- gmrhghhhh

Le bus arrive. On s'assoit. Le bus s'eteint et le chauffeur descend s'etirer sur le trottoir.
A - Wait. Why is the driver streching on the sidewalk ?!!!
Me - He he.
A - Let's take a cab. I wanna go home now.
- (gros baillement) Pffffff. Okay.


S'en est suivie dans le taxi une conversation digne des plus grands soirs sur mes (nouveaux) avantages sociaux, merci l'universite.

Je me suis reveillee ce matin en me rappelant qu'on avait laisse Jeff tout seul au RailWay Club.


Publié dans Vancouver Way Of Life

Commenter cet article

steph 22/09/2009 02:12

C'est marrant, mon amie Lou, ex boxeuse m'a fait suivre ca ce matin via Facebouc :)Effectivement ! Sauf que moi maintenant, c'est aussi coups de coude, yeah !

Sandrine 21/09/2009 20:12

Elle me fait particulièrement penser à toi sur ce post, je sais pas pourquoi :http://www.penelope-jolicoeur.com/2009/09/rule-number-one.html