Bryce et Roger sont des cons

Publié le par Hello Stéphanie

Dingue.
J'ai realise ce matin que j'avais oublie mon blog.
Bravo.

Faut croire que tout va bien. Je suis gaie, tout me plait.
Pourtant j'aurais bien eu des trucs a raconter, si on enleve le "Tout va bien, je vais bien, nous gambadons sur la plage, ecoutons de la musique, mangeons comme des zamoureux et apres je dois aller courir pour eliminer en toute discretion".
Mais le week-end est passe, pfiou et apres, c'etait la rentree, et paf, oublions le "Je dors comme un bebe, la vie est belle".
Moi je suis contre les semaines de boulot (meme si elles ne sont que de 4 jours). Je suis pour les semaines de 7h de boulot, de 7h de sport, de 7h de calins, et de 7h d'ecriture. C'est vachement plus equilibre je trouve. Et c'est tres important l'equilibre. Surtout pour une Balance danseuse d'ailleurs.
Le probleme, c'est que tout ca, ca fait pas trop l'equilibre sur mon compte en banque.
Il a donc fallu retourner a l'ecole hier...Ouiiiinnnnnnn. J'ai d'ailleurs realise que j'avais passe environ 30 ans a l'ecole/universite. ... Ouinnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn.

C'est fou, en 2 semaines, les gamins ont grandi. On a perdu 3 profs aussi, donc je vous dis la Folaie a l'ecole. Une a accouche (apres avoir bosse jusqu'a 4 jours avant l'accouchement), l'autre enterre son papa en Thailande.. et la prof de musique a fait une attaque cardiaque dimanche. Who's next ?
Anyway, dans la serie Bryce est un con (hahaha), Bryce donc, qui a 3 ans et qui est pourri gate capricieux, nous a fait un cake a 3:40, soit 20 min avant de rentrer chez lui, pasqu'on lui avait enleve son "snack" (6 mini crackers, 1 bout de cheddar et un bout de pomme). Monsieur jouait a emietter la bouffe entre ses mains.
Donc, comme Bryce est un con (ca va, je fais juste une reference aux Nuls d'abeuuuur), il s'est mis a HURLER "I want myyyyyyyyyyyyyy snAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAck". Et ma main dans ta gueule, tu la veux avant ou apres ton snaaaaack ???
Moi, j'etais spectatrice, pisque j'avais pas supprime son foutu snack, mais c'etait tres bien comme ca. J'en avais deja le tympan perfore. J'avais jamais vu ca. A hurler comme un derate, tout le monde etait pres a le coller au mur mais bon, on pouvait pas, ca aurait fait mauvais genre (ecole privee Montessori, tout ca...).

Dans la serie Famille Looser a Vancouver (punaise ca rime en plus), je demande le retour de l'imprimeur, alias l'homme en blanc.
L'avantage quand on est "auteure" (hum hum), c'est que tout experience drole, pathetique, ou les 2 a la fois, comme il m'arrive souvent en fait (enfin comme il m'arrivait, un jour ca va bien finir par s'arreter), est reutilisable pour le scenario qu'on ecrit. Genial !
Ainsi, j'ai pu reutiliser le scenario "L'homme en blanc". QU'est-ce qu'on va s'amuser quand on va le tourner.
Alors, voila le retour. Qu'est-ce qu'on se marre.
Jeudi dernier, j'appelle l'imprimeur donc pour lui demander de m'imprimer une photo sur Canvas, pour une acheteuse. "Pas de probleme, je passe dans 20 min" qu'il me dit. Euuuh, c'est-a-dire que euuuuhh.
Moi d'abord, je le sentais pas, et en plus 30 min plus tard je devais retrouver mon ami Adam pour une biere.
"And i owe you a dinner  ! I'm so sorry i missed your opening !" "???!!!! Euuuh, well if those who missed my opening owe me a dinner, i'll have a great year !!". (et 40 livres en plus, mais bon)
Anyway, 20min, l'homme en blanc mais pas en blanc cette fois arrive.. avec des fleurs. 5 exactement,
Punaise j'en etais sure, il me fait le coup de la panne des fleurs pour tenter un truc.
Moi, je lui explique que bin j'ai rien a lui offrir a boire. Dommage hein ?!
- A glass of wine maybe ?
- Bin nan bin nan, j'ai rien je te dis.
- A kiss then ?
- 100 balles et un mArs aussi, non ? "No !". Non mais ca va pas la tete ??!!!!
La, j'ai pas voulu etre vache. Quand il a compris que j'avais quelqu'un, j'ai evite de lui dire, que meme celibataire, que dalle, il pouvait toujours se gratter Roger.

Ajoute a ca, le pauvre, je l'ai tue ce soir-la, Adam choisit ce moment pour appeler et me fixer rendez-vous. Du coup, Roger il  a compris Fissa que bin, je devais y aller, tout ca, quel dommaaaage.
Il m'a presque fait de la peine. Dans le genre Je cherche desesperement a biiiiip.

Du coup, quand 3 jours plus tard, mon cow-boy me disait "Oh ! Nice flowers !", je lui ai explique vaguement qu'on avait essaye de m'achter des bisous avec 5 fleurs. Et quand il m'a dit "Oh, i have concurence then !", non franchement je crois pas, y a pas photo.
0 concurrence.

Commenter cet article

steph 03/04/2009 08:23

Oui mais bon.. on me fait remarquer quue j'ai des fleurs, je prefere dire d'ou elles viennent. Et franchement, pour le coup, ca aurait ete terrible de laisser planer un doute pareil (avec un Roger pareil, shame !).

Emile 02/04/2009 22:14

Excellent ! J'adore ce post !  ;-)

Caroline 02/04/2009 14:12

Ton Cow-boy n'a pas a savoir que la concurrence n'est pas serieuse, it's keeping him on his toes  !