Le soir du couscous

Publié le par Hello Stéphanie

Une soiree ordinaire hier soir, qui aurait valu d'etre en week-end mais non. Etonnant vu qu'en general, le jeudi soir, c'est le soir ou je sombre dans un etat de zombiite aigue, apres une semaine de folie, et ou je m'eteins dans mon canape apres la gym (quand meme).

Ca a commence avec un vernissage dans le East Side, dans une des galleries-entrepots aux alentours de Main Street. Il s'agissait d'une libanaise expatriee ici qui exposait ses sculptures, et qui avait invite le consul de France, qui m'avait invitee (uhuh).
Le probleme quand tu vas qqpart avec une celebrite (:p), tu le vois pas beaucoup pasqu'il est accapare de tous les cotes, on essaie de l'inviter a tout evenement, de la partie de petanque dominicale a la journee Anciens combattants en passant par une soiree raclette. C'est pour ca que 1- Je voulais pas etre Consul, et 2- Je sors toujours incognito.

Anyway, je ne me suis pas ennuyee. J'ai bu du vin, regarde de l'art et papote. Et surtout, je me suis fait inviter, sans rien demander, a une soiree Salsa. Fallait voir ca. Je suis tombee sur le seul asiatique au monde qui danse la salsa... avec son perroquet.
Je sais c'est dingue et franchement ca vaut le coup de nommer cela le Clou de la soiree. Meme le gars qui est entre dans la Galerie en HURLAnt quelque chose comme Liberez  GAZA et en jetant des tracts ne lui arrivait pas la cheville.

Bref, apres 2 verres de vin et une invitation a danser avec un perroquet, nous sommes alles manger un couscous. En France, ca peut sonner normal, mais un couscous a Vancouver, tout de suite, ca en jette, surtout quand c'est cuisine par un vrai Tunisien. Dingue. J'avais pas mange de couscous depuis des annees.

12 kilos et un verre de vin plus tard, de retour chez moi, j'ai eu la peur de ma vie quand, prete a aller me coucher, j'ai entendu qqn frapper chez moi, Genre le petite frappement vicieux, accompagne, je mettrais ma main a couper, d'un essayage d'ouvrage de porte. Figee dans le noir, j'ai digere les 4598 calories de mon couscous en 3 secondes.
A 11h du soir, j'attendais pas de visiteur, et je crois pas que Pricilla, le chat de la voisine, ne sache frapper aux portes ou tourner les poignees. Bon si ca se trouve c'etait 1- Gorges Clooney qui etait de passage, ou 2- Ma voisine entrain d'agoniser et demander de l'aide.

Tant pis.

Publié dans Lost In Vancouver

Commenter cet article

shyboy 19/01/2009 00:05

salsa, vernissage et couscous dans la même soirée! heperactive! quelle vie trépidante!

vio 18/01/2009 23:04

Rhoo tu aurais raté georges ??? balot !! Bon s'il y avait personne par le balcon tu as bien fait de ne pas ouvrir. Bisous... `PS j'ai pense a toi a brooklyn et NY !!! c'est super

stephanie 18/01/2009 02:16

Emilie, mon email est en haut a gauche, et ici aussi.Vio, bin siiiiii,, j'ai regarde mais personne. Le consul m'a certifie que c'etait pas lui (mais i va rire en lisant ca). C'etait surement George. Ouinnnnnnn

vio 18/01/2009 00:33

Salut miss, Ben oui c'etait le consul ... pufff Bon tu as bien fait de ne pas ouvrir on ne sait jamais ... meme pas tente de regarder par le bacon qui s'etait apres coup ??? bisous vio

unevilleunpoeme 17/01/2009 20:04

Ah ! Gaza, l'affaire, la sale histoire...