Mes lecteurs me destestent :D

Publié le par Hello Stéphanie

En aout, mon chef du journal m'avait fowarde l'email d'une lectrice pas contente, mais alors pas contente du tout de ma chronique mensuelle. Et elle s'est pas privee de le faire savoir (elle est francaise).
J'avais donc failli m'etouffer avec mon bagel la premiere fois que j'avais lu l'email. Mais ce jour-la, j'etais en forme, je revenais de vacances tout ca... Apres, je l'ai relu et la, j'ai failli me suicider par overdose de chocolat.
Ensuite, il a failli que j'ecrive une reponse a la dame, reponse qui serait publiee dans le journal, avec le message de la lectrice.
Donc il a fallu eviter de lui repondre "Bin lis pas ma chronique, l'autre eh", pour plutot pondre un truc intelligent... Well, ca m'a pris des heures.

Ca a ete publie dans le dernier numero. Le message de la dame qui n'a, a priori, pas du tout saisi le deuxieme degre et le cote caustique de ma chronique (dont c'est le but en plus... d'un accord commun avec le chef. C'est con quand meme. En plus, quand c'est trop sarcastique, le titre de la chronique devient Humeur. C'est dire...) a ete raccourci et rendu plus poli (maintenant elle me vouvoie par exemple).
Voici donc le message de la dame.
Demain, ma reponse (tindin, suspense ! dingue).

Stéphanie, ça fait plusieurs mois que je lis L'Express du Pacifique et que je suis choquée en lisant vos articles. Je les déteste ! Chacun d'eux me fait sortir de mes gonds ! Quel que soit le sujet choisi, vous réussissez toujours à nous ridiculiser ou à ridiculiser notre mode de vie et nos choix. Le message que je retiens en lisant vos articles, le voici : « Je n'aime pas Vancouver.  Les gens sont stupides et le climat est pourri ! » Vous avez le droit d’avoir votre opinion, mais si vous voulez rester à Vancouver  de façon permanente, vous auriez intérêt à ne pas y faire qu’acte de présence. Et cela ne peut pas se produire en critiquant les Vancouverois sans arrêt ou en ridiculisant leur mode de vie, à bicyclette ou pas.

C'est quoi votre problème ? Vous aimeriez qu'on vive ici comme vous avez toujours vécu, ailleurs ? Et bien j'ai la solution toute trouvée pour vous : retournez donc d'où vous venez ! Ici, c'est le Canada. Ici, c'est le mode de vie canadien, plus spécifiquement de la Colombie-Britannique à Vancouver. Puisque vous avez décidé de vivre ici, aussi bien tenter de découvrir le côté positif de tous ces petits désagréments qui rendent quand même la vie plus savoureuse. Et puis, jamais vous ne trouverez au monde un endroit où tout baigne dans l'huile.

Cessez donc de vouloir changer les autres et votre environnement pour qu'ils répondent à vos critères et commencez par vous taire pour mieux observer et apprendre comment vous adapter à votre nouveau milieu. Cela ne fera que soulager beaucoup de lecteurs et cela vous rendra beaucoup plus mature, plutôt que de gaspiller votre énergie à rire des autres. Si vous n'aimez pas Vancouver, allez voir ailleurs ! Ou bien proposez des solutions, ça sera toujours ça de gagné.



Ah bin je vous avais prevenu, hein.
Ouiinnnnn.

Publié dans Deux baffes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Et euh... Pour aller au bout du bout, on peut savoir ce que tu lui as répondu à cette charmante dame ???
Répondre
N
J'ai lu le manuel de commande du café et je trouve ça instructif et drôle. Cette mémère est mal embouchée et TRES 1er degré!!!
Répondre
N
Oups, c'est peut être et pas peux être..en tout cas d'après ce que je lis, la réaction de cette dame est un peu trop exagérée, même bcp trop.
Répondre
N
Super merci, j'aurais peux être dû chercher.
Répondre
S
icihttp://hellostephanie.over-blog.com/article-5305589.htmlhttp://hellostephanie.over-blog.com/article-7199708.htmlhttp://hellostephanie.over-blog.com/article-16864036.htmlun peu la : http://hellostephanie.over-blog.com/article-6801788.html
Répondre