Mon chapeau a Brooklyn

Publié le par Hello Stéphanie

Je sens bien que mon histoire en anglais en a decourage plus d'un... C'est dommage, ca vaut la peine d'etre lu, et je ne dis pas ca pasque c'est moi qui l'ais ecrit (avec des idees elaborees avec d'autres personnes - et non, tout n'est pas vrai, c'est donc une vraie histoire !!).

Bref, revenons donc a des choses plus concretes, ma semaine a New York.
Il fait tres beau, ce qui me permet de porter mon chapeau de paille cretois. D'ailleurs, il a bien failli y rester a New York ce pauvre chapeau cretois...
Hier, pendant que j'attendais le metro a Brooklyn, un autre metro passant derriere a reussi a faire s'envoler mon boooo chapeau, qui est parti s'echouer... juste en bas des rails... sous mes pieds...
Mouvement de panique et de soutien sur les rails, occupes par 94% de blacks. Certains me disent d'y aller, les femmes crient que non, je dois pas y aller (non mais serieux, ca ne m'avait meme pas traverser l'esprit, ca va pas non ?!). Un vrai mouvement de solidarite se met soudain en route, tout le monde se sent concerne, surtout que j'avais l'air surement bien degoutee... bouhooooo mon chapeau, de Crete a Vancouver, pour mourir sous la ligne Q du metro Brooklyn-Manhattan.
Finalement, un grand grand black a saute, les femmes lui disant, "Be careful don't touch anything !!!" tout en verifiant qu'aucun metro n'arrive. Finalement, en 3 secondes, c'etait fait, et j'ai recupere mon chapeau des griffes du subway "Thanks man !! I will remember that day !!".

Dans un autre genre, il semble que le Midtown accueillait hier l'avant-premiere d'Entourage, avec grosse conference de presse tout ca. Moi j'ai rien vu de l'equipe.
Par contre, j'ai fait ma touriste et ai visite le radio City Hall, theatre magnifique qui accueillait il y a qq mois l'avant-premiere internationale de ... Sex and the city. Alors de savoir que j'ai foule le meme tapis que Bette Middler ou David Bowie, m'en fous. Mais que Sarah Jessica PArker !! WOW !

Je lis Jack Kerouak, On the road, qui m'a largement inspiree pour le texte d'hier, meme s'il n'y a aucune connection directe... Sauf que Jack, jusqu'a 6 ans, il ne parlait que francais !!  Ouiiinnnn. Je me tate donc a continuer cette hsitoire de Mr Danger en anglais et de la faire corriger par un anglophone.

A propose d'anglophone, baigner 24/24 dans un milieu anglophone est qd meme genial pour progresser en anglais (decooonne). Meme si mon hote est pas mal aux abonnes absents, il reste ses colocs musiciens et le reste de la grosse Pomme.
Il n'y aura pas de Mister Big a New York, mais whatever, Mister Big should definitely be far from his twenties....

 

Commenter cet article

Raph 07/09/2008 23:26

Trop fort le coup du chapeau; decidement les gens sont cool, c'est dans ces momens-la qu'on se dit qu'on est bien de ce cote de l'Atlantique..Pas de baleine sous le gravillon ? Meme pas un mini-baleineau ? lol, mais a qui tu veux faire avaler ca :)

stephanie 06/09/2008 06:01

E, mdr.. je sais je sais, j'aime ne pas etre claire :pJe l'avais rencontre lors de mon sejour precedent.Mais zero baleine sous gravillon. zero de chez zero... !!! 

E. 05/09/2008 17:05

Oué moi l'article précédent j'avais compris en gros...Toute façon pour être sincère je capte plus grand chose là : le mec à NY tu le connaissais d'avant ou tu l'as rencontré lors de ton précédent séjour à NY? Y'a-t-il baleine sous gravillon? Par avance merci car je frise la crampe de cerveau là...

amandine 04/09/2008 21:24

ce n'est pas tant le découragement... j'ai essayé de lire, mais mon anglais scolaire fait que je suis un peu limitée pour pouvoir tout comprendre et ça m'énerve^^ sinon le gars pour le chapeau... chapeau bas!!!

seleiah 04/09/2008 20:33

Découragé..? ah bon? dommage passke t'as fait des progrès en anglais.. ; ) et ouais... les (trop) petits jeunes ca sait jamais ce que ca veut.. à éviter... =P ca veut puis ca veut plus, pour se rendre compte ensuite que ca regrette de plus avoir voulu..