2 ans, 1 mois, 2 semaines et 5 jours (en gros hein)

Publié le par Hello Stéphanie


contre-jour.jpg


Put*** 2 ans. Enfin, 2 ans, 1 mois, 2 semaines et 5 jours. Ou qqchose comme ca. Que je suis a Vancouver. Punaise, ca passe vite.
 

Et il pleut. J'ai 4 parapluies, mais toujours pas de bottes en plastique. J'ai aussi ramene mon ciree jaune. Mais sinon, tout va bien.

C'est interessant de voir les phases par lesquelles on passe en s'expatriant.

- Les premiers mois, tout est rose tout est sauvage libre continent sans grillage. On aime tout, on mange des burgers, on trouve les gens suuuuper friendly, genre t'as l'impression d'avoir 52 amis, tous super cools et super disponibles, qui t'adorent pour ce que tu es, vraiment. En plus, les gens sont hyper polis, prets a aider leur prochain 24/24. Les fruits sont beaux, la bouffe pas chere.

- Ensuite, tu passes par la phase ou tu realises que si tu t'agites pas, ton salaire minimum a $8 ne va suffire. Parce qu'il faut ajouter taxes et pourboires (ouiiin). Ni les 32 amis, pisqu'en fait, ils sont pas si dispo que ca. Et puis, dire Thank you au chauffeur quand il s'arrete a ton arret, tu comprends vraiment pas le principe.

- La phase suivante est une phase obscure ou, tu es donc du cote obscure de la force. Basically, tu peux plus bairer personne. L'hyprocrisie ambiante t'insupporte et les excuses a tout bout de champ te sortent par les trous de nez. I'm sorry par ci, Sorry about that par la. Tu realises qu'en fait, quand on te dit qu'on t'appelle bientot, ca veut dire, un jour peut-etre. Qu'en fait, avoir une grosse voiture ou un super poste, ca aide a avoir des amis. Les fruits non-bio sont bourres de pesticides, et la viande de Safeway est immonde.

Moi j'etais dans cette phase y a pile un an. J'aurais bien tuer toute la population vancouveroise pour leur superficialite et leur hyper-politesse.

Et puis, j'ai du m'y faire. J'ai enfin compris que les gens etaient super bisy parce que 1- Y en a qui sont la pour faire de l'argent, donc i bossent. 2- Y en a qui sont benevoles dans 25 organisations a la fois, 3- Y a ceux qui vont au yoga tous les jours, donc ca occupe. Etc etc.

- C'est la phase suivante, ou tu commences a te sentir un peu chez toi. 
Je m'y suis faite, et je me rends compte que je suis entree dans une nouvelle phase de changement.
Je ne me suis jamais autant interessee a la nature et l'environnement. A la protection des phoques, des ours et a la fontes des glaces. Oui bon ca va hein. J'observe les oiseaux du quartier, connais tous les chats du coin, parlent aux ecureuils et regardent les arbres evoluer au rythme des saisons.

Je mange des burgers vegetariens et j'adore. 

J'ai, comme tout bon canadien, developpe une allergie alimentaire (les bananes). 

Je pratique les Pilates, et j'adore, au point d'y aller le samedi matin a 9h. 

Pour l'apero, j'adore les baby-carottes et les graines de soja.

Je mange des muffins bio au Kamut.

Je bois des Non Fat latte (cafe au lait ecreme), mais pas plus d'une fois par semaine, pour n'engraisser ni Starbuck, ni mes fesses.

Le Tofu, c'est bon.

Je lave mes pots de yaourts pour le recyclage et je trie sagement les differents papiers, les plastiques et le reste. 

J'eternue plus dans mes mains mais dans mon coude, pasque c'est plus hygienique. 

Je ne suis plus radine sur les tips.
Je dis Thank You au chauffeur si je suis la seule a descendre a cet arret,

J'ai enfin trouve une bonne coiffeuse (francaise ancienne danseuse de revue), qqs petits restos et cafes sympas, des epiceries europeennes.

Je m'habille plusss comme une fille parce que j'ai compris qu'on viendra pas m'emerder dans la rue.

Je sais enfin me servir de l'outil magique ici appele "Reseaux".

Je connais petit a petit les locaux importants a connaitre, comme Paul Watson, sauveur des especes en peril, David Suzuki, environnementaliste (qui habite dans mon quartier d'ailleurs), des artistes locaux, musiciens, photographes, l'impression de comprendre un peu mieux comment ca fonctionne ici.

Et surtout, enfin, j'ai l'impression de rencontrer des gens "d'ici" bien, stables, dispo. Francais bien sur (grace au boulot, mais aussi encore, les blogs, et les hasards), canadiens, chinois, europeens de l'est, americains, etc. L'impression d'etre un peu moins la petite frenchie de passage ici. 

Enfin, malgre tout, Lyon restera toujours LA ville, Ma ville.


Commenter cet article

Naimi 25/03/2008 12:45

heu, je suis à Ottawa aussi et c'est assez boring pour moi. A 18h tout le monde dort, de toute facon je compte déménager sur Vancouver en automne.

Marie 25/03/2008 10:18

Ottawa borinnng??????????????? Ahhhhhhhhhhh.... "Stéphanie m'a tuer"!!!! En tout cas en 2 ans là bas je ne m'y suis jamais ennuyée. Pis quand t'en as marre des anglos t'as juste à traverser le pont pour être au Québec et tprendre un bon verre de "maudite" en chantant sur les cowboys fringants. Vive la côte Est! ;-)

stephanie 25/03/2008 02:24

Marie, i parait que Ottawa is boring ?! You should try another city !Fab, uii je saiiiiis mais bon quand meme !Naimi, Dingue ! :p

Naimi 25/03/2008 01:26

C'est fou ça, mais ca fait exactement la même durée que je suis au Canada.enfin bref, voila, pas tres interessant comme commentaire.

fabienne 24/03/2008 23:17

Tu laves tes pots de yaourts??? Enfer et damnation, c'est complètement anti écologique... l'eau, bientôt une denrée rare. Mon dieu... shocking! Stéphanie, la Vancouvéroise accomplie que tu es désormais me déçoit beaucoup... ;)